Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

Organisé à Cernay les 8, 9 et 10 décembre 2006

  • Fête dans les Ecoles Primaires
  • 2400 km en 24 H
  • Concerts
  • Match de Handball des anciens -18ans
  • ....

Coordonatrice locale :  Catherine VASSELON

Recherche

Demande de photos

Si une ou plusieurs photos
vous intéresse,
envoi par email en retour
Thierry

10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 22:01

Les 24 heures du coeur

Le petit Paul Renard dans son fauteuil roulant a emmené le premier groupe de marcheurs du Téléthon de Cernay. C'était vendredi soir, à 18 h, place de l'Église.

Emmanuelle, sa maman, avait veillé à tout. Vêtements chauds, pèlerine de protection, Paul du haut de ses huit ans était prêt à affronter les intempéries, comme il le fait tous les jours, face à la maladie. « C'est la mascotte du Téléthon de Cernay », annonçait fièrement son papa. De quoi impressionner monsieur Météo, car pour le signal du départ, le vent qui avait joué les bourrasques tout l'après-midi et la pluie qui briquait les pavés avaient consenti une trêve. Le dossard n°29 bien en vue, Paul a entraîné tout son petit monde sur les 857 mètres d'un circuit qui remontait la rue Poincaré sous les illuminations de Noël, passait devant l'Hôtel de Ville et dans la rue Clemenceau pour rejoindre le point de départ.

Courir pour la bonne cause !

 

 Michel Sordi, le député-maire a verrouillé son circuit à double tour, tandis que d'autres entamaient une longue litanie d'enjambées... Pas jusqu'au bout de la nuit, mais Jean-Louis, qui avait troqué sa tenue d'agent de ville pour celle du marathonien, se promettait 20 tours ferme : « Une bonne quinzaine de kilomètres, c'est ce que je fais habituellement pour garder la forme, avec ce soir une bonne action en prime ». Alain, du Club de Natation de Cernay, était venu avec son épouse Marie-Claude. La solidarité, ça les connaît... Ils ont aussi enchaîné les tours avec leurs camarades du club. « Pour la bonne cause », relevaient les deux nageurs.

Une mobilisation exceptionnelle

 

 Quand le clocher a égrené les 21 h, les 300 premiers kilomètres étaient atteints. Dans son chalet, à son poste de commandement, Catherine Vasselon avait retrouvé le sourire... « Dégoûtée par le temps ? Certainement  ! Mais il y a tout cet enthousiasme et cette solidarité autour de Paul Renard et de ses parents, c'est super », s'exclamait la coordonnatrice du Téléthon. « L'an dernier, on a fait tout petit, et là, avec l'aide de la Fédération des Associations de Cernay, les animations sur le secteur ont explosé. Je ne m'attendais pas à ça », a-t-elle souligné. Et il est vrai que la mobilisation aura été exceptionnelle cette année à Cernay tant de la part des nombreuses associations impliquées que de la population.

Le défi des 2400 km relevé

 

 Sur les pavés luisants, les tours se sont mis bout à bout. A pied, à vélo, à trottinette ou chaussés de rollers. Il fallait se méfier de la « Double 0 de Satanas et Diabolo » et de sa concurrente « Firemouse » jetées en lice par la Jeune Chambre Économique et les Sapeurs-Pompiers de Steinbach, les deux voitures à pédales qui déboulaient sans crier gare pour une solidarité TGV ! Au coin de la place, le « Boxe Olympique de Cernay », a peine porté sur les fonds baptismaux, avait dressé son ring. « On veut montrer que les boxeurs ont du coeur ! » expliquait son président Didier Braun. Pour le Téléthon, ils n'ont pas jeté le gant... Mais le défi des 2400 kilomètres à parcourir était en passe d'être relevé, avec enthousiasme et générosité !

L.G.  - DNA Édition du Dim 10 déc. 2006

Partager cet article

Repost 0
Published by TB-Cernay - dans cernay-telethon2006
commenter cet article

commentaires

Articles Récents